Equipe rédactionnelle

– Rédacteur responsable :

Serge Martin, Professeur en langue et littérature françaises (9e section) au département DiFLE (Didactique du français langue étrangère) dans l’UFR LLD (Langues Littérature Didactique) de l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3.

Membre de l’EA 2288 – Didactique des langues, des textes et des cultures (DILTEC) et de l’UMR 7172 – THALIM et directeur de recherche des ED 120 et 268.

– Rédacteurs :

Maria Cabral est professeure de Littérature Française (XIXe/XXe) et de Traduction à l’Université de Lisbonne, et intègre l’équipe « Poétiques » du Centre de Littérature Portugaise avec un axe de recherche sur l’évolution du théâtre poétique dans une dimension comparatiste et interartistique (Mallarmé, Maeterlinck, Castro, Patrício, Pessoa, Almada Negreiros), dans le sillage de sa thèse de doctorat (2005), publiée aux Éditions Rodopi en 2007 sous le titre Mallarmé hors frontières : des défis de l’œuvre au filon symbolique du premier théâtre maeterlinckien. Elle travaille à la première édition critique des Œuvres complètes d’Eugénio de Castro (avec José Seabra Pereira – 2012-2014), codirige la collection « Exotopies » aux Éditions Le Manuscrit (Paris) et la collection « Diálogos em Tradução » aux  Éditions Pedago (Lisbonne).

Elle est présidente de l’APEF (Association Portugaise d’Études Françaises) et dirige la revue en ligne Carnets

Quelques publications :

(avec João Domingues), (Res)sources de l’Extravagance, Carnets, Revue électronique d’études françaises, nº IV, fév. 2012, 279 p.

Lumières d’Albert Camus Enjeux et relectures, La Manuscrit, « Exotopies », 2012

(avec Maria Herminia Amado Laurel), Lire de près, de loin : close vs. distant reading, Classiques Garnier, 2014.

Matthieu Gosztola, docteur en littérature française de l’Université du Maine et membre de l’équipe PRELIA (petites revues de littérature et d’art), Centre de Recherche Interdisciplinaire sur les Modèles Esthétiques et Littéraires de l’Université de Reims

 

 

 

AAEAAQAAAAAAAAPhAAAAJGU4NGM3YjQzLTZkNjUtNGRhMi1iZDMzLTkwNWUwYmVjMDNmMACharlotte Guennoc est chercheuse en littérature(s)-théâtre-arts-didactique des langues à Paris 3 et comédienne – metteur en scène.

 

ob_422cd2_p1040341-photo-capitale-des-mots
Yann Miralles
enseigne dans le Gard. Il a publié Travail au drap rouge (publie.net, 2009) et Jondura, Jondura, (Jacques Brémond, 2011). Il a publié des recensions sur Poezibao concernant les ouvrages suivants :

Ferraille, de Cedric Demangeot
Le Moins du monde, de Guy Viarre
Nos amériques, de Stéphane Bouquet
Sur deux livres de Jacques Ancet 
For, d’Emmanuel Laugier
Les paensements d’Arrière-arrière-grand-maman, d’Armand Dupuy
America Solitudes de James Sacré
Chronique d’un égarement et Portrait d’une ombre, de Jacques Ancet
Claire la nuit, de Serge Ritman
La Tête pas vite, d’Armand Dupuy


29725c0dea4f118ca480080e4089f4c0
Laurent Mourey
, professeur agrégé au lycée de Sélestat, doctorant à l’Université de Strasbourg sous la direction de Michèle Finck (« Tel qu’en Lui-même enfin l’éternité le change. Présence et réceptions de Mallarmé dans la poésie après 1945 – Yves Bonnefoy, Michel Deguy , Jean-Michel Maulpoix, Henri Meschonnic »). Poète (http://revue-resonancegenerale.blogspot.fr/2014/08/un-livre-de-laurent-mourey-ou-passer-sa.html) et animateur de la revue Résonance générale (http://revue-resonancegenerale.blogspot.fr).

 

Toute personne désirant rejoindre l’équipe rédactionnelle de ce carnet peut contacter Serge Martin : serge.martin@univ-paris3.fr

Une poétique anthropologique avec la littérature contemporaine de langue française